fr en
Logo de 13Atmosphere

L'oeil

L’ŒIL ET LE TRAIT DE GOFER 13 novembre 2015

Gofer n’a pas d’appareil photo.

Gofer est un observateur de la ville et de la vie. Un carnet de croquis, un feutre et  des crayons pour transcrire au plus juste l’émotion et la passion captée par le trait depuis 30 ans.

Gofer donne la parole au crayon. C’est un chasseur d’image par le trait.

Le trait a du caractère, il peut être timide, fâché, ennuyeux, courageux, joyeux …

Le trait c’est la sensibilité qui raconte une histoire, toujours présente, vivante en lui.

Le trait c’est l’horizon, le rendu du volume, la perspective, le fil continu, celui que l’on suit !

Gofer a grandi dans son art grâce à un maître: Monsieur Pipon, « copiste » au Louvre qui lui fait faire des gammes  et des gammes de traits au pinceau!  Et lui donne comme exercice d’effectuer une copie d’un portrait de Voltaire…Plus tard des professeurs de l’école Boulle, Monsieur Neton et Monsieur Raynaud l’encouragent et lui font confiance.

Gofer ne s’ennuie jamais, quel que soit le lieu où il se trouve, quand il attend quelqu’un, il sort son carnet et dessine ce qu’il voit… Une file d’attente devant Notre Dame, une architecture, une grue, des automobiles, des animaux, le stade en attendant le début du match !

AU MATCH GOFER

Un croquis ne doit pas excéder 20 minutes, c’est le trait de l’instant, du pris sur le vif en version papier, en noir et blanc, ou en couleur.

Alors quand Gofer part en voyage, chaque page  va exprimer  les sentiments et le vécu du quotidien de ce voyage. La page blanche suivante est libre à l’expression inconnue encore! Guetter la surprise  et l’émotion du jour, du moment  pour remplir inlassablement le carnet !

C’est cette observation constante de la lumière, des couleurs, des objets, des gens, des mouvements  et évidemment de l’architecture  qui figent si fortement  l’instant et l’émotion du moment capté. 

La lecture du carnet devient alors un régal, pas besoin d’attendre l’impression de la photo au retour des vacances…

Gofer met aussi son talent à profit dans sa vie professionnelle,  travaillant dans une agence d’architecture,  il donne aux rendus et aux plans des clients un petit « je ne sais quoi » de tellement unique et de personnel que les clients veulent à tout prix garder les plans... Là où la main ne remplacera  jamais la machine, la machine n’est qu’une base de travail pour Gofer.

grue Gofer

Gofer réalise des cahiers d’observation pour des sociétés de construction entre autres, son dernier pour Balas qui voulait communiquer autrement.  Pendant 3 semaines, allant de chantiers en chantiers, Gofer a observé les lieux, les ouvriers, les machines et les outils, cherchant la fenêtre, la lumière et l’instant. Le client est ravi d’avoir pour lui un cahier unique qui raconte son histoire.

Gofer rêve de pouvoir monter une exposition de tout son travail,  partager ses nombreux carnets de voyage. Il en a déjà pensé et dessiné la scénographie et  cherche 100m² dans Paris pour mener à bien ce projet…

Pour Gofer «  le trait s’expose dans la vie, le trait est fait pour vous et pour tous ceux qui éprouvent quelque chose à son égard. Ramenons le trait au cœur de la vie ! »

THM

Crédits Photo : Gofer. Tous les dessins sont protégés

AUTO PORTRAIT

Son parcours professionnel à travers Herman Miller, Mobilier international, Form’A, Strafor, Majorelle, CRL design, Volume ABC, lui a donné la passion du dessin, la connaissance du design, l’envie de se dépasser, de réaliser des lieux extraordinaires et le désir d’accompagner ses clients dans leurs projets à travers ses esquisses et ses croquis pour sublimer l’espace.