fr en
Logo de 13Atmosphere

Evocation

AUTRE LUXE, AUTRES PERFORMANCES… 13 octobre 2014

Les temps ont changé et c’est tant mieux… Prise de conscience collective, crise économique aidant, on se soucie de terre et poumons et on se donne d’autres priorités … On donne aussi le temps au temps… L’excitation de la vitesse est has-been, mourir vite n’est plus une priorité… on veut vivre, longtemps et bien…

Alors ces mêmes techniciens  dont les pères s’ingéniaient à faire des machines à risques s’évertuent aujourd’hui à créer du sûr, du durable… le mot sans lequel rien ne se vend…

Aujourd’hui, le chic du chic, c’est le Vélo électrique (le vélo-vélo, c’est pour les courageux qui ne craignent pas d’arriver en sueur au rendez-vous !)… il suffit de lire l’invitation d’Andrée Fraiderik-Vertino dans le dernier INTERSECTION,  à ne plus  froisser son costume Brioni pour comprendre qu’avec VELORAPIDA, il se passe quelque chose à Rome… Tout comme à Paris ou LELIEVRE habille de fausse-fourrure le vélo d’hiver de Starck

Là…on est encore dans l’individualisme…mais signe des temps et pour les mêmes raisons, on se collectivise peu à peu… 

Il ne s’agit plus d’une inquiétante doctrine du passé, mais bien d’un mouvement de société : on appelle cela l’économie participative et l’avènement du numérique la facilite, ainsi des Vélib on est passé aux Autolib puis aux sites de co-voiturage - tiens, il y a 40 ans qu’aux Etats-Unis,  pourtant rois de l’économie libérale et de l’individualisme, on a créé des voies rapides pour les voitures à plus de deux passagers pour entrer dans Los Angeles ou Miami…-  et si nous avons nos Bla-bla-Cars, ils ont UBER qui réunit candidats au ridesharing et propriétaires de voitures, au grand dam des chauffeurs de taxi et des autorités  qui n’ont pas encore légiféré sur le sujet…

Les taxis : et si on allégeait la patente puis les charges  de ces courageux auxiliaires du piéton, on n’hésiterait plus, comme en Espagne ou en Italie où la course reste peu onéreuse,  à les héler chaque fois que nécessaire… le taxi qui tourne sans cesse résout au moins le problème du stationnement, offre sa flexibilité en relais des transports en commun et donne de l’emploi…. Avec les véhicules hybrides il finit par être un presque-modèle écologique…

Pour les inconditionnels, TESLA, start-up déjà très up devient un modèle… avec  la Tesla S voiture électrique devient enfin performante en termes d’autonomie (425km) et de pollution… Et comme Elon Musk pense à tout, il a semé des superchargers (45minutes pour un chargement à 80% contre 10 à 12 heures pour les autres chargeurs) sur tout le territoire américain… Un premier taxi Tesla a été vu à Paris !

Le problème de l’électrique, c’est la batterie… Comprenant les enjeux mondiaux Toyota a investi au Chili dans des zones de « terres rares » indispensables à la fabrication des batteries au lithium afin de faire face à au leadership chinois sur les batteries, du téléphone à la voiture… 

Les chinois avancent à pas de géants avec la E6 de BYD… même Warren Buffet investit sur cette voiture en prévision de son arrivée aux USA…

Il n’est pas toujours mauvais le temps où nécessité fait loi…

-MH-